• Agadir: un présumé pédophile italien mis hors d'état de nuire

    Les gendarmes d’Aourir ont arrêté, dernièrement, un touriste italien soupçonné de pédophilie. Le présumé coupable a été surpris chez lui, tard dans la nuit, en compagnie d’un mineur.

    Les éléments de la gendarmerie royale d’Aourir, aux environs d’Agadir, ont arrêté dernièrement un touriste de nationalité italienne soupçonné de pédophilie. Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du lundi 1er novembre, que le présumé coupable serait habitué à attirer des enfants chez lui pour abuser d’eux. Au moment de son interpellation, lors d’une descente effectuée par les gendarmes, il était en compagnie d’un mineur dans sa maison située dans le quartier Azaiz. 

    Des dizaines d’habitants s"étaient rassemblés, tard dans la nuit, autour de sa maison, après avoir appris qu'il était en compagnie d'un enfant. Le suspect aurait nié avoir abusé sexuellement du mineur, auquel il aurait toutefois demandé de fuir en passant par le toit de la maison. Selon des sources proches de l'enquête, le prévenu a été dénoncé par des habitants du quartier qui ont vu l’enfant entrer chez lui. Ils ont alors encerclé la maison avant d’informer les services compétents de la gendarmerie royale.

    Le quotidien Assabah rapporte que des citoyens avaient suivi le suspect qui, en compagnie du mineur, essayait de se faufiler dans l’obscurité, entre les ruelles, pour rejoindre sa maison. C’est ce comportement qui leur a mis la puce à l’oreille, d’autant que l’homme est un étranger n’ayant aucune relation de parenté avec le mineur. Ils en ont conclu que le touriste italien n'en était pas à son premier délit et qu’il usait de toutes les subterfuges pour attirer les mineurs chez lui pour abuser d’eux. 

    Selon les mêmes sources, le mis en cause n’aurait fourni aux enquêteurs aucune explication plausible quant à la présence d’un mineur chez lui à une heure tardive de la nuit. Le suspect a été conduit au poste de gendarmerie où il a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête sous la supervision du parquet général compétent. Les investigations vont bon train pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire et vérifier si le touriste italien n’est pas impliqué dans l’exploitation sexuelle d’autres mineurs.
    Source : https://fr.le360.ma

    votre commentaire
  • Lekjaa et Haramou inaugurent deux terrains de l'académie de l'AS FAR

    Deux terrains de football relevant de l'académie de l'Association Sportive des FAR ont été inaugurés, lundi, après leur mise à niveau et revêtement en gazon synthétique.

    L'inauguration de ces deux terrains a été présidée par le général de Corps d'armée Mohamed Haramou, Commandant la gendarmerie royale et président de l'AS FAR, le président délégué du club, Aboubakr El Ayoubi et le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa.

    Par la suite, ils ont suivi une séance d'entrainement de l'équipe féminine de l'AS FAR et visité les différentes dépendances de l'académie, inaugurée en septembre 2016, dont la salle de musculation, le restaurant et le magasin de ventes d'articles et d'équipements sportifs.

    Dans une déclaration à cette occasion, M. Lekjaa a fait savoir que l'AS FAR a été depuis toujours une équipe de formation, relevant que la politique de formation, désormais érigée en stratégie en matière de football, repose essentiellement sur l'amélioration des infrastructures sportives.

    La mise à niveau du centre sportif de l'AS FAR a débuté il y a une année, deux terrains haut de gamme ayant été aménagés alors qu'un stade a été revêtu en gazon naturel, a-t-il fait savoir, notant que deux terrains supplémentaires seront mis à niveau prochainement en plus des centres d'hébergement, dont l'hôtel réservé aux joueurs.

    Après l'achèvement des travaux de rénovation, le centre de l'AS FAR n'aura rien à envier aux meilleurs centres continentaux et mondiaux, notamment ceux en Europe, a-t-il lancé, relevant qu'il s'agit là d'une fierté pour le Maroc, l'AS FAR et le football national.

    L'académie du club militaire vient renforcer l'infrastructure de l'AS FAR, qui dispose également d'un centre sportif et militaire, qui a subi lui aussi des travaux de mise à niveau.

    Cette infrastructure moderne veille à la formation des joueurs (garçons et filles) et dispose de deux terrains en gazon synthétique -dont un est équipé en piste d'athlétisme- avec des gradins latéraux et éclairage, en plus d'un terrain d'entrainement.

    L'académie comprend également le groupe scolaire de l'AS FAR qui se compose de salles de cours dotées d'outils audio-visuels de pointe, d'un amphithéâtre, d'une salle de conférence, d'un restaurant pour les élèves et les enseignants, de bureaux administratifs, d'un hôtel pour les joueurs, outre une salle d'entrainement équipée en matériel dernier cri, une clinique et un magasin.

    Source : https://m.le360.ma

    votre commentaire
  • Quelque 344 migrants illégaux secourus par la Marine Royale

    Les autorités de la Marine Royale, opérant en Méditerranée et en Atlantique, ont apporté assistance, durant la période allant du 10 au 14 juillet 2021, à un total de 344 candidats à la migration irrégulière à majorité subsaharienne.

    ‘’Les personnes secourues ont reçu les premiers soins à bord des unités de la Marine Royale avant d’être acheminées vers les ports les plus proches du Royaume puis remis aux services de la Gendarmerie Royale pour les procédures d’usage.’’, a précisé une source militaire.

    L'opération s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par le Royaume afin de lutter contre la migration irrégulière et la traite des êtres humains. A cet égard, les services de sécurité marocains, au cours des quatre dernières années, ont démantelé plus de 5000 réseaux de trafic et secouru plus de 80.500 migrants en mer.

    La marine a mené plusieurs opérations similaires récemment. Une récente opération a eu lieu en juin, au cours de laquelle les garde-côtes ont secouru 35 migrants subsahariens près de Tan-Tan, une ville du sud du Maroc. L'opération fut lancée après que des habitants eurent repéré une embarcation de fortune chargée de migrants irréguliers dans le détroit de Gibraltar, séparant le continent africain de l'Europe.

    En effet, chaque semaine, voire chaque jour, les éléments de la Marine marocaine portent secours à de nombreux candidats à la migration clandestine.

    Les services de sécurité marocains collaborent régulièrement pour lutter contre la traite des êtres humains. Depuis 2017, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN)ainsi que la Gendarmerie royale et les forces auxiliaires procèdent à des raids majeurs. En fin de compte, 14000 tentatives de migration non autorisée ont été empêchées, selon les données officielles du gouvernement marocain.

    Source :https://www.lopinion.ma


    votre commentaire
  • Province de Tétouan: Exercice de simulation d'extinction d'incendies de forêt

    Un exercice de simulation d'extinction d'un incendie de forêt au niveau de la commune d'Ain Lahcen, dans la province de Tétouan, a été organisé, samedi, avec la participation des différentes équipes chargées de la lutte contre les incendies.
    Des centaines d'éléments de la protection civile, des services des Eaux et forêts, des Forces armées royales (FAR), des Forces auxiliaires, de la Gendarmerie royale, des autorités locales et des agents de la Promotion nationale, ont été mobilisés pour réaliser cet exercice qui vise à renforcer la préparation des équipes de lutte contre les incendies et à développer la coordination lors des interventions sur le terrain.
    Cet exercice, qui s'est déroulé en présence notamment du Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, du gouverneur de la province de Tétouan, Younes Tazi, et nombre de responsables régionaux, a connu la participation d'environ 250 personnes de divers services et organes, en plus du déploiement de véhicules à quatre roues motrices, de camions-citernes et de bulldozers.
    Au cours des dernières semaines, des exercices de simulation d'extinction d'incendies ont été menés au niveau des zones montagneuses dans les provinces de Chefchaouen, Larache et de Tanger, afin d'améliorer la préparation des équipes de lutte contre les incendies et de renforcer la coordination entre les différents intervenants.
    Ces exercices sur le terrain, qui sont le couronnement d'une série de réunions régionales et provinciales consacrées à l'établissement de plans pour lutter contre les incendies de forêt à l'approche de l'été, ont été marqués par la sensibilisation de la population locale à la nécessité de contribuer à la préservation des massifs forestiers et de signaler les départs de feux, pour pouvoir intervenir rapidement.
    Cette année sera marquée par l'augmentation du nombre de points de contrôle fixes déployés au niveau des différentes forêts de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et de véhicules de lutte contre les incendies au niveau des zones à risque, afin de réduire le temps d'intervention et de limiter les dommages causés par les incendies.

    Source :https://2m.ma


    votre commentaire
  • Avis du Concours Gendarmerie Royale  2021


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires