• 3012014-ff8a2
     
    L'extirpation frauduleuse du sable des plages, a pris des proportions inquiétantes dans la région Doukkala Abda au cours de ces cinq dernières années. Une lutte sans répit est engagée entre les services de la gendarmerie royale et les mafias organisées pour réagir fermement et rapidement contre le, ou les, auteurs de ce crime souvent organisé contre notre écosystème et porte de graves préjudices à l’économie nationale

    Dans la région des Doukkala, les côtes d’Oualidia, Moulay Abdellah, Sidi Ghanem, Haouzia, sont les plus touchées par ce phénomène, alors que pour la région d’Abda, c’est plutôt Souria Kdima et Cap Beddouza qui sont les plus affectées

    Récemment, les services de la gendarmerie royale ont arrêté et déféré devant la cour d’appel d’un suspect faisant l’objet de trois notes de recherche pour pillage de sable dans les régions de Moulay Abdellah et Sidi Bouzid. Le mis en cause qui opérait selon l’enquête de la gendarmerie la nuit pour détourner d’énormes tonnes de sables à l’aide d’un camion, a été traduit devant le procureur général pour vol qualifié

    Source : http://www.hibapress.com


    votre commentaire
  • Pour voir la Vidéo

    Sur une route française vraisemblablement limitée à 90 km/h - en raison de l'absence de terre-plein central -, un motard était lancé à plus de 200 km/h. Un gendarme n'a pas tardé à rattraper le jeune casse-cou qui a préféré s'arrêter et coopérer plutôt que de poursuivre sa course folle.

    Sur une route française, ce motard s'amusait à faire des pointes de vitesse à plus de 200 km/h. Problème, sur cet axe dont les deux sens de circulation ne sont pas séparés par un terre-plein central, cet excès de vitesse pouvait largement représenter un danger pour le motard lui-même, mais également pour les autres véhicules arrivant en sens opposé. Effectivement, un défaut sur l'asphalte ou un problème mécanique survenant brutalement aurait pu provoquer la perte de contrôle du motard. Une chose fatale à cette vitesse.

    "Tu vas ramasser toi !"  

    Au bout de quelques secondes, on peut entendre la sirène de la gendarmerie retentir. Sur le tableau de bord de la moto filmé à l'aide d'une caméra embarquée, on peut apercevoir que le motard a mis ses feux de détresse pour signaler qu'il était prêt à coopérer à arrêter son bolide sur le bas-côté. Une fois à sa hauteur, le gendarme à moto a demandé à ce que le véhicule du motard soit mis à l'arrêt. "Je te garantis que tu vas ramasser toi !" lui lance le gendarme, certainement en colère contre le comportement routier du motard. Il faut avouer que si ce dernier roulait sur une route sans terre-plein central, la limite de vitesse était certainement de 90 km/h au maximum. Ainsi, à plus de 200 km/h, c'est probablement le permis de conduire du motard qui a dû être examiné et annulé.

    Une police équipée de bolides et des campagnes de sécurité routière saisissantes 

    Cette petite course-poursuite n'a cependant rien à voir avec ce qu'on a l'habitude de voir aux Etats-Unis où ce sont des hélicoptères et toutes sortes de brigades policières qui se mettent à la poursuite des conducteurs fous. De même, ce n'est certainement pas une scène qui serait survenue à Dubaï puisque rappelons-le, la police Dubaïote a réussi à se procurer les services de la Lamborghini Aventador mais également d'une McLaren MP4-12C. Le garage de cette police est rempli de bolides des marques les plus luxueuses. Enfin, rappelons également que les gouvernements et autres associations se battent contre ces comportements routiers. Ainsi, en Nouvelle-Zélande, la dernière campagne de sécurité routière avait provoqué un grand engouement de la part des internautes notamment pour son concept très original et très émouvant. En Belgique, c'est l'ivresse au volant qui était au cœur des débats avec l'expérience de conduite en état d'ébriété sur le jeu Gran Turismo.  

    Source: http://www.gentside.com


    votre commentaire
  • snowden
    Comme ce fut le cas l’année dernière, l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden a vu son nom proposé pour le prix Noble de la paix. Parallèlement, les patrons du renseignement américain ont demandé au jeune homme de rendre les documents qu’il a en sa possession.

    La candidature d’Edward Snowden a été proposée pour l’attribution du prix Nobel de la paix 2014. L’initiative provient du député norvégien Baard Vegar Solhjell, ancien ministre de l'Environnement et de l'Éducation.

    « Il ne fait aucun doute qu'à court terme, les actes d'Edward Snowden ont porté atteinte aux intérêts en matière de sécurité de plusieurs pays. Nous sommes cependant convaincus que le débat public et les changements de politique qui ont suivi l'alerte lancée par Snowden contribuent à l'établissement d'un ordre mondial plus pacifique et stable », estime Baard Vegar Solhjell.

    Le nom de Snowden avait déjà été soumis l’année dernière par un professeur suédois. 259 personnes figurent sur la liste 2014 pour le Nobel de la paix.

    Rendre les documents NSA encore non publiés

    Au même moment hier, les chefs du renseignement américain ont lancé un appel à Edward Snowden pour qu’il restitue les documents de la NSA qu’il a en sa possession et qui n’ont pas encore été rendus publics. « Snowden affirme qu'il a gagné et que sa mission est accomplie. Si c'est le cas, je lui demande, ainsi qu'à ses complices, de rendre les documents volés qui n'ont pas encore été rendus publics afin d'empêcher tout dommage supplémentaire à la sécurité des États-Unis », a déclaré James Clapper, le directeur national du renseignement.

     

    Il a notamment affirmé que les « terroristes et les autres adversaires de notre pays vont à l'école des méthodes du renseignement américain et ce qu'ils en retirent rend notre travail beaucoup, beaucoup plus difficile ». (Eureka Presse)

    Source : http://www.zdnet.fr


    votre commentaire
  • taarabt
    Adel Taarabt est en route pour Milan où il est attendu ce mercredi soir. C'est Milan Channel, la chaîne de télévision de l'AC Milan qui a annoncé l'arrivée imminente d'Adel Taarabt en Italie, si l'on en croitL'Equipe.

    L'attaquant international marocain (24 ans) passera sa visite médicale jeudi et sera prêté pour six mois par les QPR, avec une option d'achat de 7 millions d'euros.

    L'ancien joueur de Tottenham n'a pas marqué un seul but en douze rencontres de Premier League cette saison avec Fulham.

    Source : http://www.aufaitmaroc.com


    votre commentaire