• Bouskoura: démantèlement d'un gang de braqueurs qui terrorisaient les usagers de l'autoroute

    Le juge d’instruction auprès de la Cour d’appel de Casablanca a placé en garde à vue trois personnes accusées d’agresser plusieurs automobilistes à la sortie de l’autoroute de Bouskoura.

    La gendarmerie royale du centre 2 mars à Casablanca a procédé à l’arrestation de trois individus accusés d’agression à main armée contre des utilisateurs de l’autoroute au niveau de la sortie de Bouskoura. Le parquet a décidé de les poursuivre en état d’arrestation et ont été transférés à la prison d’Oukacha, rapporte Assabah du 2 juillet.

    Selon la même source, les trois personnes avaient pour habitude de mettre des barricades et des pierres sur la route pour obliger les automobilistes à s’arrêter avant de les attaquer à l’aide de sabres. Les malfaiteurs portaient des cagoules ce qui a rendu leur arrestation délicate car les enquêteurs ont eu du mal à  les pister.

    Assabah révèle qu'une dernière plainte a été déposée par une famille marocaine installée en Grande-Bretagne. Terrorisé, le conducteur a donné tous ces objets de valeur, dont un montant important en livre sterling, pour éviter d’être blessé ou frappé par un des cambrioleurs. La même source ajoute que les trois voleurs ont essayé lors d’un autre vol de sortir une fille de la voiture de sa famille pour la violer à tour de rôle. La fille a été sauvée par l’arrivée d’une autre voiture.

    La gendarmerie royale a pu neutraliser les trois malfrats après des enquêtes approfondies, selon la même source, et qui ont abouti à l’arrestation d’un membre de la bande. Ce dernier a surpris ses voisins par son train de vie trop élevé pour un chômeur. Lors de la perquisition de son domicile, les services de la gendarmerie ont trouvé des tablettes, des portables ainsi que des sommes d’argents.

    Devant ces faits, l’individu a avoué être membre de ce réseau et a guidé la gendarmerie à l’arrestation des deux autres membres de la bande. Ils sont âgés de 20 et  25 ans.

    Source : www.h24info.ma


    votre commentaire
  • Had Soualem : Démantèlement d’une bande de cambrioleurs

    Les éléments de la Gendarmerie Royale de Had Soualem, province de Berrechid, ont démantelé une bande de malfaiteurs spécialisée dans le cambriolage des locaux à usage d’habitation en mettant hors d’état de nuire deux membres de la bande. 

    Trois autres membres sont activement recherchés par les limiers de la gendarmerie royale de la région. La dernière opération perpétrée, apprend-on d’une source judiciaire, remonte à quelques jours, quand les membres de cette bande sont arrivés à cambrioler la demeure d’une mère de famille située à Had Soualem en mettant la main sur sa voiture et une somme d’argent. En effet, dès la première opération, les investigations ont été engagées par les gendarmes pour être soldées par l’arrestation de deux malfrats, membres de la bande.

    La voiture volée a été saisie. Soumis aux interrogatoires, les trois mis en cause qui ont été traduits devant le procureur du Roi près la Cour d’appel de Settat ont révélé les identités des trois autres membres de la bande.

    Source :http://aujourdhui.ma


    votre commentaire
  • La gendarmerie royale de Témara a arrêté ce mercredi deux individus soupçonnés d'escroquerie à l'encontre d'une femme

    La Gendarmerie Royale de Témara a arrêté ce mercredi deux individus soupçonnés d'escroquerie à l'encontre d'une femme, a indiqué le procureur général près la Cour d'appel de Rabat.

    Selon le parquet général, cette arrestation «fait suite à la diffusion d'une vidéo dans laquelle une femme a dénoncé une affaire d'escroquerie dont elle a été récemment victime».

    Une enquête judiciaire, ouverte après la plainte de cette femme, a conclu à l'interpellation des deux hommes placés en garde à vue.

    La gendarmerie royale de Témara a décidé d'étendre ses investigations en vue d'arrêter d'éventuels complices dans cette affaire, ajoute le procureur général.

    Les  autorités de Témara mènent des efforts ces derniers mois pour réduire le taux de criminalité qui préoccupe les habitants de la ville et ses environs.

    Source : http://www.marokino.info


    votre commentaire
  • Tétouan: attaque contre des poissonniers, la gendarmerie intervient

    La Gendarmerie Royale de la commune Bni Hssayn, à Tétouan, a inculpé le 23 mai des dizaines de personnes impliquées dans l’agression de vendeurs de poissons dans un marché et la destruction de leurs marchandises.

    Les autorités se sont mobilisées suite à la plainte déposée par les marchands violentés et dont la marchandise a été totalement endommagée après l’attaque.

    Si le nombre des arrestations n’a pas été donné, la gendarmerie est actuellement en train d’interroger tous les inculpés sous la supervision du parquet général. En parallèle, les recherches sont en cours pour mettre la main sur d’autres personnes impliquées dans cette affaire.

    Depuis le début de Ramadan, les prix du poisson ont incroyablement grimpé, poussant certaines parties à appeler au boycott. Si cette campagne n’a pas eu le succès escompté, certains jeunes ont préféré prendre les choses en main et détruire les marchandises de vendeurs, défavorisés pour la plupart, pour dénoncer la hausse des prix.

    Source : https://www.lesiteinfo.com


    votre commentaire
  • Visa Schengen: une affaire de falsification éclate à Agadir

    La gendarmerie royale de Tiznit a procédé à l’arrestation de deux individus pour une affaire de falsification de documents administratifs pour l’obtention de visas Schengen.

    Selon des sources de Le Site info, le Consulat de France à Agadir a découvert plusieurs documents falsifiés dans le dossier d’un demandeur de visa, ce qui l’a poussé à porter l’affaire devant la justice.

    Et d’ajouter que le principal intéressé est un vingtenaire, originaire de la commune El Maader, province de Tiznit. Ce dernier a présenté un acte de mariage et un certificat d’immatriculation au Registre de commerce falsifiés.

    Aussitôt saisi, le parquet général a immédiatement ordonné l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances de cette affaire, ce qui a conduit à l’arrestation de deux faussaires de documents officiels. Ces derniers ont été placés en détention provisoire à la prison locale de Tiznit, sur instruction du parquet, avant d’être déférés devant la justice pour répondre de leurs forfaits, alors que le demandeur de visa est poursuivi en état de liberté.

    Par ailleurs, une troisième personne est actuellement recherchée dans le cadre de cette affaire.

    Source : http://www.lesiteinfo.com


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique