• Il invente une méthode pour monter plus rapidement dans un avion

     

     

    decouvrez-un-moyen-plus-rapide-pour-monter-dans-un-avion_110078_w460

    Le docteur Qiao Tie-Tang prétend avoir trouvé une solution non seulement pour permettre aux passagers d’embarquer plus rapidement dans un avion, mais aussi d’avoir un meilleur siège.

    Quand on essaye de monter rapidement dans un avion, cela relève parfois du parcours du combattant. Il faut sans cesse faire de interminables queues pour enregistrer ses bagages, franchir le premier check point de sécurité, puis un second et ainsi de suite. Ces moments beaucoup trop usant risquent de ne plus arriver, car le docteur Qiao Tie-Tang prétend avoir trouvé un moyen plus rapide et plus efficace pour monter à bord d’un avion. Selon ses dires, les compagnies aériennes ont pour habitude d’opter entre deux systèmes : le redouté free-for-all, c’est-à-dire que les passagers se mettent ou bon leur semble, et le système actuellement en place, à savoir la numérotation des places. Ce procédé ne fait pas toujours plaisir à de nombreux voyageurs puisque certains qui aimeraient être placés à côté du hublot se retrouvent en couloir et vice versa.

    "Chaque passager doit avoir une vitesse optimale" 

    Pour le docteur Qiao Tie-Tang, une troisième voie existerait. "Chaque passager a ses propres propriétés individuelles. Par exemple, les bagages de chaque passager disposent d'une attribution différente et ont donc des influences différentes sur le comportement de l'embarquement; comme le temps que le billet d’un passager soit vérifié à chaque check point ; le temps qu’un passager décide quelle valise envoyer en soute ou en cabine. Les conflits de sécurité ont aussi des effets différents sur les passagers. Chaque passager doit avoir une vitesse optimale qui diffère des autres, une vitesse maximale et une distance de sécurité pour embarquer plus rapidement."

    Elle est la méthode d'embarquement la plus efficace des trois 

    Le docteur Qiao Tie-Tang propose donc que les compagnies aériennes attribuent, en théorie, des numéros de siège en fonction des données de leurs clients : le temps qu’ils mettent en générale de l’enregistrement à l’embarquement, mais également avec quels types de bagages ils voyagent. Lors d’une simulation, il s’est avérée que sa technique était la plus efficace des trois, battant ainsi le système des places attribuées et le free-for-all. Après avoir prouvé que sa technique était efficace, reste maintenant à mettre la théorie en pratique...

    http://www.gentside.com

    « Nintendo Wii U testée : une console à l?intérêt asymétriqueVilanova : Le record de Gerd Müller "pas un objectif en soi" pour Messi (Barcelone) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :