• réunion de haut niveau pour la sécurité des aéroports

    aeroport_maroc_0

    Une réunion de haut niveau s’est tenue récemment à l’aéroport de Tétouan en présence de responsables de premier plan. L’objectif : verrouiller la sécurité des aéroports du royaume pour prévenir toute menace terroriste et pallier divers dysfonctionnements.

    Le Maroc oeuvre inlassablement pour renforcer la sécurité de ses établissements et infrastructures sensibles afin de les mettre à l’abri de toute entreprise terroriste au moment où le risque d’attentats devient plus que réel dans plusieurs pays voisins. Ainsi, selon Al Massae, dans sa livraison du samedi-dimanche (11-12 juin), une réunion "très spéciale" et de "haut niveau" s’est tenue récemment à l’aéroport Saniat R’Mel de Tétouan en présence de hauts responsables dont des sécuritaires : des représentants des FAR, de la Gendarmerie et de l’Office national des aéroports (ONDA).

    Cette réunion, selon les sources d’Al Massae était dédiée aux meilleurs moyens de sécuriser les aéroports du Maroc dans un contexte régional marqué par les menaces terroristes provenant des groupes extrémistes qui écument l’Afrique du Nord. Lors de cette réunion, selon le journal, il a été décidé de renforcer la sécurité dans les environs des aéroports, une mission qui incombe à la gendarmerie royale. Mais aussi de booster les moyens techniques de surveillance, de contrôle et de lever le degré de vigilance au maximum.

    Colmater les brèches
    Selon Al Massae, cette réunion de haut niveau intervient après la visite effectuée récemment à l’aéroport Mohammed V de Casablanca par le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad et Hosni Benslimane, patron de la Gendarmerie, pour s’enquérir du dispositif de sécurité du premier aéroport du royaume.

    Lors de cette visite, des brèches auraient été relevées au niveau de l’enceinte extérieure de l’aéroport et des directives fermes ont été données pour y remédier sur le champ. Selon Al Massae, et toujours en relation avec la menace terroriste, une alerte maximale a été décrétée dans les régions du Nord du pays. Des régions où se concentre le plus grand nombre d’extrémistes et dont des centaines qui ont réussi à rejoindre les zones de conflit en Irak et en Syrie pour combattre sous la bannière de l’Etat islamique.

    Cette alerte et la vigilance de nos services de sécurité donnent déjà de probants résultats : le 2 de ce mois, entre autres, une dangereuse cellule a été mise hors d’état de nuire. Ladite cellule, dont les membres ont été cueillis par les services de sécurité à Nador, Tanger, Tétouan, Saidia, mais aussi à Sidi Ifni, Dakhla, préparait des attentats à l’explosif contre des sites stratégiques et des personnalités civiles et militaires.   

    « Gendarmerie Royale : Démantèlement d?une bande de cambrioleurs à AklimOpération Marhaba 2015 : efforts importants ont été déployés par la Gendarmerie Royale »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :