• Structures de la Gendarmerie Royale

    La Gendarmerie Royale, force publique militaire, est principalement subdivisée en unités territoriales et mobiles. Présente sur l’ensemble du territoire national, elle englobe également la composante Gendarmerie de l’Air et Maritime, ainsi qu’un ensemble d’unités spécifiques à même de renforcer efficacement son action.

    La Gendarmerie Royale est placée sous l’autorité d’un Général de Corps d’Armée disposant d’un Etat-Major composé de différents services qui gèrent les ressources humaines, matérielles et financières. Outre l’aspect de gestion, cet Etat-Major veille à la préparation des ordres, leur transmission aux différentes entités concernées, ainsi qu’au contrôle de leur exécution, le but étant de faciliter  la prise de décision par le chef.

    La Gendarmerie Royale est présente sur le territoire national par le biais de ses unités territoriales et mobiles, principales subdivisions de l’Arme, dont l’action est renforcée par la Gendarmerie de l’Air et Maritime et les unités spécialisées.

    Les deux subdivisions (territoriale et mobile) qui n’ont pas les mêmes attributions et ne vivent pas au même rythme, demeurent fortement complémentaires.

    La première, divisée en petites unités disséminées sur toute l’étendue du territoire national, jouit de compétences juridiques particulières dans les circonscriptions qu’elle couvre. La seconde, regroupée en formations constituées ne possédant pas de circonscription territoriale propre, évolue à travers le Royaume en fonction des nécessités de l’ordre et de la tranquillité publics.

     

    Source : La revue de la Gendarmerie Royale, N°2, Juillet 2003

    « Saisie de 570 kg de chira au large de Tcharrana à Béni ChikerLa gendarmerie territoriale »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :