• Safi: démantèlement d’un réseau de production d’huile d’olive frelatée, 14 tonnes saisies

    Les éléments de la Gendarmerie royale ont procédé, mercredi 13 décembre à Safi, au démantèlement d'un réseau spécialisée dans la production et la distribution d’huile d’olive frelatée.

    L’opération, menée vers 4 heures du matin, s'est soldée par l'interception d'un camion transportant 14 tonnes d’huile d’olive frelatée alors qu'il s'apprêtait à quitter une usine d'extraction d'huiles. Le chauffeur du véhicule a été appréhendé, rapporte Al Akhbar dans son édition de ce jeudi 14 décembre.

    Cette opération s'inscrit dans le cadre d’une enquête menée par la Gendarmerie royale suite à l'introduction d’une huile constituant un danger pour la santé des citoyens sur le marché national. En effet, les huiles d’olive distribuées sont mélangées à des huiles végétales, ainsi que d’autres produits de composition similaire.

    L’importante saisie de mercredi intervient quelques jours après une opération similaire dans la région, qui a permis la saisie de près d’une tonne d’huile d’olive impropre à la consommation.

    Source : www.h24info.ma


    votre commentaire
  • Tanger: les FAR font avorter une tentative de trafic d’1,5 tonne de haschich

    Les éléments des Forces armées royales à Tanger ont fait avorter, ce samedi 16 décembre, une tentative de trafic de près d’1,5 tonne de haschich à bord d’un 4x4. La «marchandise» était destinée à l’étranger. Détails.

    Nouveau coup de filet des Forces armées royales sur la plage de la forêt diplomatique dans le nord de la ville du Détroit. Les vaillants militaires marocains sont parvenus à saisir près d’1,5 tonne de haschich à bord d’un 4x4.
    Selon les sources de le360, cette quantité de haschisch était dissimulée dans 54 cartons et sans doute destinée à l’étranger.

    «C’est suite à une course-poursuite hollywoodienne que les éléments des FAR ont intercepté une voiture 4x4 remplie de haschich et roulant à vive allure en direction de la plage de la forêt diplomatique où l’attendait un zodiac en vue d’embarquer la «marchandise» à destination de l’étranger. Le conducteur et deux personnes l’accompagnant ont pris la fuite», indique notre source.

    Les éléments des FAR ont saisi le véhicule, le zodiac de trois mètres de longueur, un moteur rapide et des bouteilles d’essence.
    Les autorités locales et les éléments de la Gendarmerie royale sont arrivés sur le lieu et ont ouvert une enquête sur cette tentative avortée de trafic de drogue.

    Pour rappel, c’est la deuxième opération d’envergure menée avec succès par les FAR après celle ayant eu lieu dans la nuit de la fête du sacrifice sur la plage Achakar, où près d’une tonne de chira a été saisie.

    Source : http://fr.le360.ma


    votre commentaire
  • Qui est Mohamed Haramou, le nouveau patron de la Gendarmerie royale?

    Le général de division Mohamed Haramou, que le roi Mohammed VI a nommé à la tête de la Gendarmerie royale, est un homme de confiance de Hosni Benslimane, son prédécesseur. Voici son parcours.

    Mohamed Haramou, surnommé "le poulain" de Hosni Benslimane par ceux qui l'ont côtoyé, est né à Taza il y a 53 ans. Il est marié et père de deux enfants. Selon ses proches, il a souhaité intégrer les rangs des Forces armées royales (FAR) dès son plus jeune âge. Son vœu a été exaucé: Haramou est sorti sous-lieutenant de gendarmerie de l'Académie royale militaire.

    Mohamed Haramou a vite été repéré par le général Hosni Benslimane qui l'incorpore au sein du Groupement d'escadrons d'honneur (GEH), une des principales structures de la Gendarmerie royale, à côté du Groupement de sécurité et d'intervention de la gendarmerie (GSIGR). Implanté à Rabat, le GEH a pour missions essentielles de rendre les honneurs et d’assurer l’escorte et la sécurité rapprochée des personnalités. Autrement dit, celle du roi et des VIP. Après la mort du colonel Hani, qui assumait la direction du GEH, le roi Mohammed VI a confié Mohamed Haramou la responsabilité de ce groupement.

    Au cours de sa mission, Mohamed Haramou a prouvé ses compétences en accomplissant son travail avec sérieux et abnégation. Il a atteint le grade de colonel puis de général de division, toujours sous les yeux et les conseils de Hosni Benslimane. Ses proches parlent d'un homme "jovial et ouvert".

    Pour rappel, la Gendarmerie royale marocaine a été créée par le décret-loi (Dahir) du 29 avril 1957. Elle est une force publique chargée de "veiller à la sûreté publique et d'assurer le maintien de l'ordre et l'exécution des lois". Ce corps a le privilège d'exercer toute son activité dans un cadre juridique bien défini par des textes législatifs. C'est une force "statutairement militaire". La Gendarmerie royale "fait partie intégrante des Forces armées royales". Elle est composée "de militaires de carrière, de sous-officiers et d'officiers". La Gendarmerie est militaire dans son organisation "hiérarchique, dans ses moyens, dans son administration et dans sa forme de commandement".

    Source :http://fr.le360.ma


    votre commentaire
  • El Jadida : 5 suspects impliqués dans une affaire de meurtre mis sous les verrous

    Pour avoir été impliqués dans une affaire de meurtre à Sidi Smaïl relevant de la province d’El Jadida, cinq suspects ont été arrêtés, mercredi dernier, par les éléments de la gendarmerie royale de la région, apprend-on d’une source judiciaire. 

    Les gendarmes ont été alertés vers 4 h du matin ce jour-là pour se mobiliser et se rendre vers le centre de Sidi Smaïl situé à une quarantaine de kilomètres de la capitale de la région de Doukkala pour effectuer un constat d’usage sur le cadavre d’un jeune homme présentant une grave blessure au niveau de la cuisse.

    Evacué vers la morgue, le cadavre doit subir une autopsie permettant de déterminer la cause de la mort. Entre temps, les enquêteurs de la gendarmerie royale qui ont entamé les investigations nécessaires afin de tirer l’affaire au clair sont arrivés à savoir qu’il s’agit d’un crime de meurtre perpétré par cinq jeunes hommes lors d’une soirée bien arrosée. Ces derniers ont été arrêtés et maintenus en garde à vue.

     

    Source : http://aujourdhui.ma


    votre commentaire
  • Province de Nouaceur : Démantèlement par la Gendarmerie Royale d’un atelier clandestin de fabrication des sacs en plastique

    Les éléments de la Gendarmerie Royale de Casablanca ont démantelé, mercredi dernier, au douar Lahfaya, annexe Lamkanssa (Province de Nouaceur), un atelier anarchique aménagé pour la production clandestine des sacs en plastique, apprend-on vendredi auprès des autorités locales de la Wilaya de la région.

    Source : http://www.mapexpress.ma


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique